Yanis

Yanis “Yanou Ninja” Khelifa

Yanis découvre le voguing grâce à la house dance et au hip-hop en 2013. Mêlant lignes, élégance, spins et sol, il est rapidement recruté par la légendaire “House of Ninja“. Il se démarque en y intégrant du jazz, du break et du pop. Il  travaille pour différents artistes ( Bob Sinclar, Cerrone, Parris Goebel…) et performe pour des grandes marques (Hermès, Adidas, Chanel…). Yanis a gagné plusieurs balls en Europe et aux Etats-Unis ainsi que de nombreux battles comme le Funkin Stylez world finals. Il prouve par sa grâce que le voguing a toute sa place dans une création chorégraphique telle que “Les Disparus”.


Julien

Julien Krief

Julien a commencé la danse à 16 ans avec son entourage. Il obtient son statut professionnel par la formation Juste Debout School dirigée par Bruce Ykanji. Trois années intensives au cours desquelles il explore les différentes disciplines, et perfectionne ses domaines de prédilection : la house dance et le hip hop. Il fait aujourd’hui partie de la génération montante des battles. Il s’essaye à la scène et rejoint notamment la Cie No MaD en 2016, d’abord pour “Les Disparus”. Sa polyvalence et ses qualités d’interprètes lui permettent d’intégrer le nouveau spectacle de la Cie “Hip Hop H24”.


Théo

Théo Landji

Théo Landji, danseur éléctro et hip hop, est double champion du monde de danse electro. Danseur autodidacte de talent, il s’impose rapidement dans le milieu de la danse parisienne, notamment avec ses vidéos chorégraphiées sur des sons raps français où il mixe élégamment danse hip hop et électro. Il intègre la Cie de Blanca Li et tourne deux ans durant avec le spectacle “Macadam Macadam”. Il Il poursuit sa route en tant que chorégraphe pour différents artistes grands public,  Amir en l’occurence. C’est avec plaisir que nous l’accueillons avec la Cie No MaD pour son retour sur les planches avec le spectacle “Hip Hop H24”.


Anthony

Anthony Berdal

Formé en danse académique  au sein du C.F Adage de Bordeaux, Anthony rejoint les compagnies et chorégraphes de renom tels que Faizal Zeghoudi, Arinela Bianca ou encore Emmanuelle Grizot. Interprète polyvalent et talentueux, il multplie les projets artistiques eclectiques et notamment la cie legato pour “rhapsody in blue”, “ex muros” avec la cie ex nihilo, et “encrage” avec la cie affari esteri. Son désir de perfectionnement l’amène à poursuivre sa formation partout où son désir l’appelle. Il rejoint la Cie No MaD pour le projet “Hip Hop H24” et y apporte une folle touche de dérision et d’humour.


Nicolas

Nicolas “Megafunk” Guillou

Nicolas commence à danser jeune, épaté par des vidéos Youtube. Après trois années de formation intensive à la Paris Dance School, dirigée par Anick Arnold, qui lui fait découvrir le monde hip hop, sa culture et ses différentes danses. Il se spécialise dans le locking, d’où son surnom “Megafunk”. Il multiplie les apparitions sur scène et dans les vidéoclips dont Amir, Kutson, Makassy. Partisan d’un hip hop conscient et frais, et fort de ces engagements partagés, il prend place dans la dynamique No MaD en 2016 et intègre notamment le spectacle “Les Disparus”.


Presher

Yann “Presher” Brelle

Presher commence ardemment la danse en 2012 au studio Paris dance School, et se frotte au jazz, aux danses hip-hop, tout comme au classique. Fort de cette polyvalence, il forge son propre style et se trouve vite embarqué dans l’univers des castings et du monde professionnel. Première partie au Zénith du chanteur Nicky jam, pour Farruko, Lefa ou encore Big Ali, en tournée pour des agences événementielles (Smirnoff), danseur pour la pub Mentos, il fait une apparition remarquée au fameux World Of Dance 2017 où il reçoit le prix du public. Intelligent, fin et drôle, Presher incarne dans Les Disparus le rôle d’un sombre flic, un contraste saisissant.


Ly em

Emilie “Ly Em” Ferreira Saramago

Ly Em originaire de Lorraine, est venue à Paris pour vivre de sa passion et mener sa carrière de danseuse. Diplômée de la Juste Debout School, elle poursuit sa formation à New York avec les pionniers du Waacking et du Voguing. Par la suite, elle intègre différentes compagnies : Juste Debout, Iffra Dia, et Dirty Lab. Elle monte également sa propre compagnie : The Soul Soldiers.  Après avoir dansée dans “Les Disparus” elle poursuit son périple dans la Cie No MaD et décroche le rôle de Sarah dans “Hip-hop H24”.


Myriam

Myriam Salmon

Myriam danse depuis son plus jeune âge, d’abord la danse classique, puis le jazz. A l’adolescence, la rencontre avec la culture hip hop (le popping notamment) fut révélatrice. Elle part l’explorer à New York avec entre autres Jazzy Jay, membre des Electric boogaloos. Depuis 2014, elle expérimente de nouvelles perspectives avec la Cie Wati Sera, en tant que chorégraphe et interprète. En 2016, elle rejoint la création “Les Disparus” avec la Cie No MaD, ce qui lui permet de de repousser ses limites et explorer un nouveau pan de ses qualités d’interprètes.


Orlane

Orlane Adjamgba

Orlane Adjamgba, 24ans, est passionnée de la danse hip hop, contemporaine, indienne. Elle participe à de nombreux battles hip hop ainsi que des concours chorégraphiques. Elle est Membre du groupe les sunshines et Õjo. xxxxxxxxxxxxxxxx`

xxxxxxxx

xxxx

x

x


lecture expérimentation sonore et visuelle

Niko

Nikola Levé

Nikola est un homme du spectacle complet : Acteur, danseur, mime, dramaturge corporel. Formé auprès de différentes personnalités du monde des arts telles qu’Ivan Bacchiocci ou Nathalie Standelmann, il intègre l’institut Européen Supérieur des Arts, à Paris 1er, où il étudie l’histoire de l’art et la production culturelle. Il rejoint les ateliers de Belleville et étudie le mime corporel dramatique. C’est en tant qu’en tant qu’acteur, comédien, qu’il rejoint la Cie No MaD et prend part à la performance visuelle et sonore de l’ouvrage “Touriste”/ Mehdi Slimani” durant laquelle il déclame le texte de l’auteur.


Break hip hop

Moha

Mohamed El Hajoui

Pratiquant de nombreuses disciplines, Mohamed excelle dans le « Breakdance ». Ses nombreuses expériences scéniques au sein de compagnies aussi diverses que Montalvo/Hervieu, Quality Street, Mood/RV6K, Cie No MaD en font un interprète chevronné. Dans le cadre de Suresnes Cité Danse Variation, il danse pour Yan Bridard, premier danseur à l’Opéra de Paris. Il mène en outre une activité de transmission et de pédagogie, notamment via « Projet-A », groupe qu’il mène depuis plusieurs années. Danseur pilier de la Cie qu’il rejoint en 2011, il est un personnage central des deux dernières créations “Les Disparus” et Ex-ils”.


exils1408 copie

Tom

Tom Lerville

Initié à la danse à Toulouse au centre James Carlès, Tom fraichement débarqué dans la capitale poursuit sa formation, qu’il souhaite éclectique, auprès de Junior Almeida en Street dance et en Jazz, de Wayne Byars en danse classique, de Luigia Riva en technique Alexander. Féru de locking et de philosophie, il est embarqué sur différentes collaborations avec le groupe de jazz-funk Edmond Bilal, la Cie Mood / Hervé 6K ou encore le clip de Line Conductor “Supplice”. Personnage lunaire et touchant, Tom offre avec brio ses qualités d’interprète  dans “Les Disparus” et “Ex-ils”.


Monkey D

Monkey D

Malik “Monkey D” Latroche

Originaire de Rouen, Malik alias Monkey D est la coqueluche montante de la scène Popping actuelle. Sa gestuelle puissante et explosive lui vaut une reconnaissance prononcée dans le milieu hip-hop malgré sa jeune carrière. Danseur instinctif, et doué, il s’essaie à l’interprétation. Fraîchement débarqué dans la Cie No MaD, après une expérience chez la compagnie Radhouane El Meddeb, il met son talent au service de la scène et de la chorégraphie… et cela lui va très bien à voir son interprétation dans “Les Disparus” et dans “Ex-ils”.


Selena

Selena Della Ragione

Italienne d’origine, et passionnée de danse depuis son plus jeune âge, Selena rejoint la France et sa capitale. De formation modern-jazz, elle rallie le mouvement hip-hop, et se perfectionne dans différents styles, le locking étant sa discipline de prédilection. Elle collabore avec Eric Checco notamment, au sein de ses créations “Boumerang” et plus récemment “Charl’Hip hop”. Selena rejoint la Cie No MaD, et s’impose très vite comme une figure incontournable et attachante, proposant des interprétations très remarquées dans “Les Disparus” et dans “Ex-ils“. De retour après un périple en Inde au cours duquel elle intègre l’industrie cinématographique Bollywood, la voici No MaD à nouveau.


Steve "Lelong"

Steve “Lelong”

Steve Kamseu

A travers sa discipline de prédilection le « Hip Hop Freestyle », Steve développe une liberté de corps et de mouvement, par laquelle il fait vivre son sens inné de l’improvisation. Interprète au sein des compagnies Dernière Minute/Pierre Rigal et No MaD/Mehdi Slimani, il propose sur scène une gestuelle ouverte et généreuse. Il est en outre un remarquable compétiteur de « battles » dont il collectionne les prix, celui du Juste Debout en l’occurrence, compétition phare de la scène hip-hop. Il est présent sur les deux derniers spectacles de la Cie : “Les Disparus” et “Ex ils”.


popping mime boogaloo

Amour

Virgile Garcia alias « Amour »

A l’image de sa gestuelle inspirée de « Poppin’ », mais entièrement revisitée et collée à sa peau, Virgile met ses qualités d’interprètes au service des propositions artistiques les plus décalées et variées. En collaboration avec des Compagnies telles que Hervieu/Montalvo, il danse pour différents événements et projets : « Imaginez Maintenant » au Théâtre National de la Danse, l’exposition privée de « Handy Warhol » au Centre Georges Pompidou, « Sony World Photography Awards » à Cannes, « Beach Style » à Dubaï… Virgile rejoint la Cie No MaD sur “Ex-ils” et y interprète un personnage décalé et attachant.


olivier

Horus

Olivier Consille alias « Horus »

Formé par Dedson des Wanted Possee, Olivier développe une gestuelle au sol particulière et originale. Jeune interprète, en collaboration avec des chorégraphes tels qu’ Olivier Le François (Cie Espace des Sens) et Ibrahima Sissoko ( Cie Ethadam), il se lance dans une carrière d’interprète prometteuse. Il est également co-fondateur et membre actif du groupe montant Système D/ 6-TD. Il rejoint la Cie No MaD pour son spectacle “Ex-ils”, appelé par le chorégraphe à perfectionner son jeu d’interprétation, et sa qualité de mouvement.


Joyce

Joyce

Joyce Negus Tacita

Danseur depuis 1987, Joyce est un ancien reconnu dans le mouvement hip-hop. Toujours actif, polyvalent, il reste exceptionnellement vif dans l’exécution et la maitrise des différents styles qu’il pratique. Son parcours l’amène à la rencontre des plus grands chorégraphes américains (SuperDave/Brian Green), de la danse contemporaine (Blanca Li/Zegoudi), d’artistes reconnus (I am), des plateaux de télé, de cinéma (Le Défi-2001). Il est aussi très impliqué dans la formation, et transmission de la danse hip-hop. De son expérience remarquable, il tire une interprétation scénique puissante, particulièrement marquée dans la création « Les Disparus ».


Samir Slimani

Samir Slimani

Samir Lounès Slimani

Danseur prodige, Samir, expert en locking, rafle tous les titres et premières places dans sa discipline depuis quelques années (Juste Debout U.K, JD. Lille, SDK Europe…). Membre du groupe internationalement reconnu la Team Rocket, il multiplie les performances dansées, apparitions dans des vidéoclips (Doc Gynéco…). Il se lance ici dans cette collaboration avec la Cie No MaD, dont le chorégraphe, vous l’aurez deviné, n’est ni plus ni moins que son frère, avec lequel il entretient une pratique de danse régulière depuis de nombreuses années. A la rencontre improbable du Noir et du Blanc, il donne à voir une danse affutée et énergique dans « Black & White ».


tony gatlif espagne

Nuria

Nuria Rovira Salat

Espagnole d’origine, Nuria Rovira Salat est une artiste accomplie et charismatique. Danseuse gracieuse, elle excelle en danses traditionnelles orientales, mais développe également sa recherche autour du flamenco, des danses tziganes. Chanteuse hors pair, elle enregistre plusieurs titres pour les films “Ce que le jour doit à la nuit” d’Alexandre Arcadi, et “Né quelque part” de Mohammed Hamidi. Dans “MiroirÔsourceS”, elle rejoint la proposition du chorégraphe Mehdi Slimani, et incarne un personnage envoûtant, fée mystérieuse, dont les danses de l’Orient se confrontent aux danses urbaines pour libérer les frontières entre les mondes (intérieurs et extérieurs).


D' slam kabal les acharnés

D’

D’ de Kabal

D’abord rappeur, avec le groupe Kabal, qu’il a co-fondé en 1993, et  Assassin entre 95 et 97, D’ s’intéresse au théâtre peu après. Il apprend le métier de comédien avec Mohamed Rouabhi/ “Les Acharnés”. Il découvre le slam en 2001, et se trouve lançé sur une carrière artistique riche, fondateur des collectifs Spoke Orkestra (2002), puis R.I.P.O.S.T.E. (2005), avec lesquels il sort plusieurs albums. Il multiplie les projets au croisement de différentes disciplines musicales et théâtrales, la danse avec la Cie No MaD, « Ainsi Dansait Zarathoustra », spectacle dans lequel il incarne ce « prophète de la foudre » et se plaît à slamer les textes de Nietzsche.