Pièce 4 interprètes/ 60 min/ 2013

Entre ici et là-bas...

 

Note d’intention

« A l’heure avancée d’un monde croisé d’histoires communes, il faut pouvoir encore danser cette joie, cette peur, qui emplissent celui et celle qui se sont retrouvés à vivre ailleurs et la nostalgie en refrain des souvenirs qui restent et passent.» Mehdi Slimani, janvier 2012.

 

Mots et Intentions : Ex ils

Propos chorégraphique

 Immigrer. Emigrer. Comme des Oiseaux. Se déployer… pour bien souvent s’« ex-traire » d’un réel trop lourd, en manque de perspective. Ce sont des rêves qui poussent à partir. Rêver d’une vie meilleure. Rêver d’une vie sans faim, de confort, de liberté, ou tout simplement, d’autre chose. Assouvissement ou désillusion… Bien souvent pris dans l’urgence de vivre, reste-t-il seulement le temps d’y penser ?

 

 « Ex-ils » commence là-bas, ailleurs, sur une terre pleine de souvenirs. Et le corps, où qu’il aille, s’y raccroche, tout en souhaitant les abandonner. Malgré le chemin parcouru et à parcourir, malgré le bruit assourdissant de la modernité, l’éreintement de la vie, malgré la sensation d’éloignement, d’être étranger, il faut continuer de se sentir… rattaché à quelque chose. S’enraciner assez fort, où que l’on se trouve, se retrouve. Danser. Ancré dans le sol, les pieds sur la terre, le regard au lointain, le danseur se tend entre ses racines et son devenir.

 

Une trame inéluctable se déroule, dans laquelle les quatre danseurs naviguent. Entre un départ si loin, et un retour en filigrane, les antagonismes se dilatent et se rétractent dans un présent qui se vit au rythme des espoirs et des doutes. Et l’humour comme une pudeur qui vient border la réalité. Le chorégraphe travaille sur l’autodérision et une touche burlesque, pour transfigurer le réel en un spectacle lourd et léger.

 

Ex-ils/ No MaD

 

rêve trève best

  • Pièce pour quatre danseurs
  • Durée : 65 minutes
  • Chorégraphie : Mehdi Slimani
  • Interprètes : Mohamed El Hajoui, Séléna Della Ragione, Tom Lerville, Malik Latroche
  • Intervention Théâtre : Kaot’F, Fatiha Lalouf
  • Composition Musicale : Pimo-H
  • Mise en lumière : Bruno Lowensky
  • Réalisation Vidéo : Arthur Monfrais
  • Costumes : Nastia Iankovskaia
  • Coproductions : Conseil Général 93, La Ville de Bobigny, Le Centre de Danse du Galion
  • Résidences de création : Centre de Danse du Galion, Aulnay-sous-Bois- avril/juin 2013, Salle Pablo Neruda, Bobigny- oct 2013

 

 


Demande Fiche Technique et Proposition Financière

Dossier Ex ils

Presse


Partenaires et Soutiens